Compas
Le konpa (en créole haïtien konpa, ou compas, voire kompa) est un genre musical moderne, le genre musical propre à l’île d’Haïti que les gens dansent depuis les années 1800. Popularisé par le saxophoniste et guitariste Jean-Baptiste Nemours en 1955, (compas direct).
Salsa
La valse est une danse populaire austro-hongroise aux racines très lointaines. En effet, à la cour de Vienne au XIIIe siècle, le minnesänger Neithart von Reuerthal composa des chansons dont le rythme annonçait clairement celui de la valse. A cette époque, un fifre et un tambourin donnaient le rythme, accompagnant ainsi les danseurs qui assuraient eux-mêmes le chant tout en virevoltant.
Rumba
Au cours des années 1920, la Rumba des solares intègre le répertoire des sextetos soneros. Mais pendant les années 1920 et 1930, la danse est considérée comme vulgaire et à forte connotation sexuelle par la haute société. Elle est alors proscrite dans les lieux publics, cafés ou cabarets. La Rumba se popularise à partir des années 1930 grâce à la radio ou aux cabarets.
Cha Cha Cha
Le Cha Cha est une danse d’origine cubaine qui est devenue populaire aux États-Unis dans les années 1950. Comme pour les autres danses latines, dans le Cha Cha, les danseurs gardent leurs pieds près du sol et laissent leurs hanches bouger librement.
Kizomba
Kizomba est un genre musical et de danse originaire d'Angola. Le terme "Kizomba" provient de l'expression linguistique Kimbundu, qui signifie "fête". Kizomba en tant que danse est née dans les années 80, à Luanda, après de grandes influences musicales du Zouk (Antilles) et a son origine dans le Semba.
Bachata
La Bachata est une danse sensuelle qui plaît énormément car elle inclut beaucoup de déhanchements et de balancements. De plus, les musiques sur lesquelles elle se danse sont très romantiques.
Salsa
On peut donc dire que la salsa est née à Cuba, et s’est développé aux Etats-Unis. Elle a gardé un encrage fort de ses racines africaines avec des influences espagnoles héritée de l’époque coloniale.
Tango
Le tango est né à la fin du XIXe siècle, dans la région du Rio de La Plata (l’embouchure de l’Océan Atlantique qui sépare l’Argentine de l’Uruguay). Si on le classe désormais parmi les “danses de salon”, il s’est pourtant développé bien loin des appartements et palais feutrés. Le tango a émergé dans les faubourgs populaires de Buenos Aires, dans les conventillos où s’entasse à la fin du XIXe siècle la population pauvre d’Argentine.

Valnaire St-Juillet

Teacher at PIDI ( Policard Institut de Danses Internationales ) Teacher at VIDIA ( Valnaire International Dance Institute & Associates )

De la danse à l’élégance …

Biographie

Valnaire St Juillet vient de remporter la première édition du concours de danse « Extavadanse » organisé par le Conseil National de la Danse en Haïti (CNDH) . Ce n’est pas sa première conquête. Il a déjà tatoué son nom dans le monde de la danse haïtienne plus précisément dans les rythmes Cha-cha-cha, Rumba et Mambo, pour ne citer que ceux-là. Et en 2019, il a fièrement représenté Haïti à un concours organisé à Cuba par le danseur international haïtien, Emmanuel Pierre Antoine.

Distintion

« Extavadanse » organisé par le Conseil National de la Danse en Haïti (CNDH)


Danse metrisé

Salsa - Rumba – Cha cha – Kizomba – Bachata

Perfomance de Valnaire

Voir les différentes performances de Valnaire en vidéos.

Pourquoi un programme de danse à ISCclub ?

La danse est un sport qui permet de se dépenser et de s’entretenir physiquement. Mais la danse est aussi un territoire d’expression exceptionnel. Ici, c’est la dimension artistique qui s’exprime en créant des ponts entre le mental et l’expressivité du corps. Lorsque nous exécutons une chorégraphie, improvisée ou non, nous donnons une intention à chacun de nos gestes. Guidée par nos émotions, cette intention permet de connecter le mental au corps, en érigeant la gestuelle comme terrain d’expression privilégié. Danser, c’est l’occasion parfaite d’extérioriser ses passions intérieures. À l’image de la méditation, danser permet de s’ancrer dans l’instant présent, sans ressasser le passé ou anticiper le futur, une posture mentale bénéfique pour l’équilibre psychologique, de plus en plus difficile à trouver dans un monde qui avance à toute allure.
Comme évoqué précédemment, danser est une activité sportive anti-stress qui offre l’opportunité de s’ancrer dans le moment présent. Lors d’un cours de danse, nous sommes concentrés sur la réalisation des mouvements et des enchaînements. C’est un moment de pleine conscience privilégié, favorisant le lâcher prise, qui permet de laisser de côté les petits soucis du quotidien.
Comme le sport de manière plus générale, danser stimule la sécrétion des hormones du bonheur, que sont les endorphines. Agissant comme une morphine naturelle pendant l’activité et plusieurs heures après, ces hormones inhibent les émotions négatives et le stress, offrant à l’individu un sentiment de bien-être et de quiétude. Pour ressentir les effets tant convoités de cet anxiolytique naturel, il est néanmoins nécessaire de danser durant 30 à 45 minutes minimum. Une bonne occasion pour travailler son endurance !
On dit souvent que la danse est un sport qui permet de ralentir le vieillissement du corps en améliorant la souplesse et la mobilité des articulations. La danse est également une activité particulièrement recommandée pour ralentir le vieillissement du cerveau, au même titre que la lecture. Lors d’un cours de danse collectif par exemple, les participants doivent réaliser une chorégraphie en rythme avec la musique, qu’ils ont visualisée à peine quelques minutes auparavant. Mémoriser, reproduire et coordonner des mouvements parfois complexes sur le tempo d’une musique… Un exercice qui stimule fortement l’activité neuronale et qui travaille la neuroplasticité du cerveau.
Lorsque nous dansons avec un partenaire, nous demandons à notre cerveau de faire preuve d’une gymnastique cérébrale incroyable, favorisant le développement de l’acuité mentale. Comment ? En l’obligeant à prendre une succession de décisions rapides, en réponse à des stimuli donnés.
Avant d’être un automatisme, la danse est un apprentissage qui nécessite de mettre en pratique des enseignements théoriques. Que dois-je faire lorsque mon partenaire avance son pied droit ? Quel doit être ma posture au moment de réaliser cette figure ? Comment dois-je indiquer à ma partenaire que je souhaite l’inviter à réaliser tel mouvement ? Danser est une activité qui contraint le cerveau à de multiples prises de décision dans un laps de temps très court, ce qui est idéal pour stimuler les connexions neuronales et préserver des facultés mentales optimales.
Pour profiter pleinement d’un cours de danse, il est nécessaire de retenir les mouvements montrés par le professeur, ainsi que l’enchaînement lorsqu’il s’agit d’un cours chorégraphié. Cela nécessite de porter toute son attention à la réalisation des différents exercices. À ce titre, danser travaille la mémoire et améliore la capacité de concentration.
Le caractère collectif de la danse a bien sûr de multiples bienfaits sur la santé mentale. Au sein d’une école de danse, les cours collectifs sont une réelle opportunité de créer du lien social et de favoriser le contact physique avec les autres danseurs. Que vous optiez pour des cours de salsa ou de bachata, les interactions avec votre partenaire sont au cœur de votre apprentissage. Il est d’ailleurs courant de changer régulièrement de partenaire lors d’un cours, pour améliorer sa technique et trouver son binôme de prédilection. Les danses en couple imposent aux danseurs de coordonner leurs mouvements et d’être à l’écoute de l’autre, ayant pour effet de renforcer leur connexion et de diminuer les émotions négatives.
La danse est une pratique dont les effets sur l’acceptation et la confiance en soi sont nombreux. Physiquement, elle permet de tonifier tous les muscles du corps, de sculpter la silhouette et de perdre du poids. Plus généralement, la danse améliore les performances physiques des individus, quel que soit leur âge, en travaillant le souffle et le cardio. C’est notamment le cas des danses qui nécessitent un effort d’intensité élevée, à l’image de la Zumba. Être témoin de son évolution physique et sportive offre souvent un regain de confiance en soi très apprécié des participants !
Danser, c’est aussi faire le plein d’ondes positives. Une manière de se reconnecter avec son corps, offrant aux danseurs un regard nouveau, bienveillant et positif, sur ce qu’ils sont. Le ladies styling est un bon exemple de discipline permettant de renouer avec son image et de se réapproprier son corps, en exprimant avec sensualité sa féminité.

JUSTIFICATION

Parce que la danse est utile au développement personnel ;
Parce que la danse aide à combattre la timidité ;
Parce que la danse aide à connaitre le sexe opposé ;
Parce que la danse encourage le respect de l’autre ;
ISCclub et VIDIA se font le plaisir de vous initier à la danse à l’élégance.
  • Changer de vue, changer de vie
  • Tout est difficile avant de devenir facile
  • Apprenez à apprendre
Membre Actifs
Membre d'Honneur
Formateur
Partenaire
10, Imp. André Canal, Route de Frères, PV, Haïti
246, Frères 24, Route de Frères, PV, Haïti
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram